X

Informations techniques La demande en périphériques de stockage dans un monde connecté de données

Les disques durs Seagate fournissent des ressources et des capacités de stockage à déployer dans des écosystèmes cloud de données toujours plus connectés.

Seagate est le leader mondial des disques durs destinés au cloud computing et au stockage.

L'avènement du cloud computing a dégagé de nouvelles tendances, à l'image de la consumérisation informatique, des volumes impressionnants de données (« Big Data ») et de la mobilité croissante des entreprises. Ces évolutions ont, à leur tour, entraîné l'apparition d'écosystèmes de données plus connectés que jamais et l'accroissement de la demande de solutions de stockage numérique. Le cloud a d'abord été considéré comme une menace pour les solutions de stockage traditionnelles, mais cette hypothèse s'est révélée incorrecte. L'engouement croissant pour le cloud provoque inévitablement une hausse de la demande en disques durs et disques SSD qui intègrent des fonctionnalités de stockage dans cloud, ce qui favorise l'émergence de nouvelles opportunités pour les fournisseurs de stockage. Le marché des disques SSD (solid state drive) a connu une véritable poussée de croissance. Toutefois, la technologie des disques durs est loin d'être obsolète. Étant donné que les préférences du grand public et des entreprises s'orientent vers des produits économiques garantissant en parallèle de hautes performances, il devient primordial que la transition entre les solutions traditionnelles et novatrices se déroule en douceur.

Le rapport de TechNavio « Global Hard Disk Drive Market 2011-2015 » (Le marché mondial des disques durs entre 2011 et 2015) prévoit un taux de croissance annuel moyen de 8,1 % pour le marché mondial des disques durs d'ici à 2015. En janvier 2012, l'IDC a estimé que le marché des disques SDD afficherait un taux de croissance annuel moyen de 51,5 % entre 2010 et 2015. Selon le cabinet d'études, une telle croissance est attribuable à plusieurs facteurs, notamment les suivants :

  • La baisse des prix des disques SSD, qui devraient passer sous la barre du dollar par gigaoctet dans le courant du deuxième semestre de 2012
  • La popularité croissante des solutions de mise en cache telles que les disques hybrides, c'est-à-dire des systèmes contenant à la fois un disque dur et un disque SSD
  • L'engouement des entreprises pour le stockage SSD en complément des solutions de disques durs

Les grandes entreprises ne sont pas les seuls acteurs du marché qui ont contribué à la hausse significative de la demande de stockage. Néanmoins, le rapport considère la demande émanant de ce secteur comme déterminante pour les prévisions de croissance annuelle moyenne.

Centres de données : stockage dans le cloud public

L'étendue du cloud public dans les grandes entreprises est la preuve du rythme soutenu de l'adoption de ce stockage dématérialisé. En outre, elle met en lumière quelques-uns des facteurs essentiels qui déterminent quelles seront les solutions de stockage les plus performantes.

Les dépenses mondiales en matière de cloud public devraient passer de 91 milliards de dollars en 2011 à 207 milliards de dollars en 2016. Même si les processus métier en tant que service (BpaaS) représentent actuellement le poste de dépenses liées au cloud le plus important pour les entreprises, les dépenses liées aux plates-formes en tant que service (PaaS), aux logiciels en tant que service (SaaS) et aux infrastructures en tant que service (IaaS) connaissent une croissance bien plus rapide. Il est intéressant de remarquer que le potentiel du cloud se développe grâce à l'interopérabilité. Les fournisseurs de stockage qui proposent des solutions variées et garantissent à leurs clients une migration simple entre les plates-formes peuvent tirer parti de cette tendance à la personnalisation.

Richard Villars, vice-président du département chargé des systèmes de stockage et des stratégies d'entreprise au sein d'IDC, constate que les données volumineuses formeront un nouveau segment de marché stratégique pour les fournisseurs de stockage d'entreprise au cours de la prochaine décennie. IDC a également souligné le rôle que les applications et les infrastructures de cloud public ont joué sur le marché du stockage. Le bureau d'analyse et d'études de marché a répertorié plusieurs exigences que les fournisseurs de services de stockage dans le cloud devront remplir afin de répondre à la demande croissante, notamment :

  • Fournir des applications et des informations plus efficaces
  • Réduire les investissements de départ
  • Minimiser les investissements liés à l'infrastructure informatique interne en raison de charges de travail imprévisibles
  • Diminuer les coûts constants entraînés par l'archivage à long terme
  • Permettre une analyse en temps réel et quasi continue des grands volumes de données

Selon une étude de marché de Seagate et le rapport d'IDC « Worldwide Enterprise Storage for Public and Private Cloud 2011-2015 » (Stockage d'entreprise mondial dans le cloud privé et public entre 2011 et 2015), si le cloud représente actuellement 30 % de la capacité sur disque totale d'une entreprise, cette proportion devrait normalement passer à 39 % en 2013. Les entreprises vont de plus en plus exiger des solutions hautement interopérables à bas coût qui garantissent une fiabilité, une rapidité et une souplesse inégalées.

Ainsi, parallèlement aux besoins en disques de grande capacité, la demande de périphériques de stockage novateurs, tels que des disques SSD ou des disques de 10 000 et 15 000 tr/min, augmentera au rythme de l'évolution constante des centres de données dans le cloud. Toute la magie réside dans la capacité à déployer les disques ou combinaisons de disques adéquats pour respecter les termes des contrats de niveau de service.

Les disques SSD ont ouvert le pas à un cloud plus rapide et plus efficace. À mesure de l'adoption croissante de ces solutions, la demande continuera sur sa lancée. Mark Wojtasiak, responsable du marketing au sein de Seagate, affirme que l'accélération des flux de données permise par le déploiement des disques SSD dans le cloud va déboucher sur la création de données supplémentaires, qui devront à leur tour être stockées. Cet effet boule de neige crée une situation gagnant-gagnant pour Seagate et ses fournisseurs de solutions partenaires.

Petites entreprises : stockage dans le cloud privé

Tout comme dans les grandes entreprises, la demande de solutions de stockage numérique augmente dans les petites entreprises. Selon un rapport de TechNavio, il devient alors nécessaire de proposer des solutions plus efficaces. Les analystes de TechNavio ont également mis en évidence le rôle prépondérant que joue l'interopérabilité : en effet, même au niveau des petites entreprises, les systèmes de stockage doivent pouvoir s'adapter et fonctionner sur de nombreux systèmes d'exploitation.

Selon un rapport de TechNavio, publié en juillet 2012, au vu des besoins des petites entreprises, le stockage en réseau NAS, qui se compose essentiellement de plusieurs disques durs groupés avec des logiciels et des services associés, constitue une solution attrayante. Le marché NAS devrait afficher un taux de croissance annuel moyen de 51,1 % entre 2011 et 2015. Outre le nombre significatif de fonctionnalités qui viennent compléter les périphériques NAS, les avancées technologiques réalisées en termes de stockage en réseau ont permis de concevoir des serveurs hautes performances capables de traiter bien plus de requêtes client.

Selon le rapport, « les serveurs proposent des fonctionnalités considérablement plus abouties, notamment en termes de service, et les périodes de latence sont raccourcies. » Les réponses sont reçues plus rapidement et des performances informatiques de qualité optimales sont garanties sur l'ensemble du réseau.

En utilisant des serveurs NAS, les petites entreprises bénéficient de capacités plus importantes et de fonctionnalités plus flexibles qu'auparavant. Même une solution NAS d'entrée de gamme, telle que le serveur Seagate® Business Storage 1-Bay NAS, permet de prendre en charge jusqu'à 20 ordinateurs PC et Mac. Une solution NAS de ce type offre aux petites entreprises les avantages du cloud computing, parmi lesquels un accès à distance à des fichiers par le biais d'un navigateur Web, et la possibilité de sauvegarder ou de transférer rapidement des fichiers sur un périphérique de stockage secondaire. Combinez ces fonctionnalités à une proposition économique et abordable, et il devient plus qu'évident que le stockage en réseau NAS représente le futur du stockage dans le cloud privé pour les petites entreprises.

Grand public : stockage dans le cloud personnel

Le grand public joue un rôle déterminant dans la croissance du stockage dans le cloud. Gartner prévoit que 36 % des contenus numériques grand public seront stockés dans le cloud d'ici à 2016. En outre, à l'échelle mondiale, la demande de capacité augmentera significativement et passera de 329 exaoctets à 4,1 zétaoctets en 2016.

Gartner prévoit également que la capacité de stockage moyenne dans un foyer va considérablement croître au cours des prochaines années pour passer de 464 gigaoctets en 2011 à 3,3 téraoctets en 2016. La popularité croissante des appareils dotés d'un appareil photo, tels que les smartphones et les tablettes, permet au grand public de créer davantage de contenu numérique. Cela conduit à une augmentation de la demande de capacité pour stocker ce contenu. Selon Gartner, les fournisseurs de stockage dans le cloud et de services de synchronisation vont gagner en popularité, à mesure que la demande deviendra supérieure aux capacités de stockage proposées par les réseaux sociaux pour rassembler de grandes quantités de contenu numérique.

Les utilisateurs vont passer progressivement de solutions de stockage matérielles sur site à des solutions de stockage dans le cloud. La synchronisation automatique va alors jouer un rôle essentiel sur le marché grand public du stockage. Gartner prévoit que le marché des solutions sur site représentera 64 % du secteur en 2016, alors qu'en 2011 la proportion s'élevait à 93 %. Par ailleurs, une autre étude Gartner estime que 90 % des périphériques grand public connectés proposeront des services cloud pour accéder au contenu. Cet enthousiasme pour les données connectées au cloud contribue non seulement à dynamiser la demande de capacité de stockage, mais également à renforcer les performances et les fonctionnalités des solutions.

Seagate est convaincu qu'en dépit de la croissance du stockage dans le cloud privé, le stockage dans le cloud personnel sous forme de stockage en connexion directe ou en réseau à domicile représentera une partie importante des clouds personnels. Un espace de 3,3 téraoctets à domicile, complété par un stockage dans le cloud public, restera toutefois la méthode privilégiée principalement en raison de son faible coût. Un serveur NAS domestique présente les mêmes fonctionnalités connectées dans le cloud que celles proposées avec les solutions NAS pour les petites entreprises. Disposer d'un espace de stockage de plusieurs téraoctets dans le cloud personnel est désormais une réalité.

« Le passage au cloud personnel s'accélèrera considérablement en 2012, lorsque le grand public aura appris à utiliser les nouveaux services sur ses appareils, affirme Andrew Johnson, vice-président directeur chez Gartner. Le cloud va petit à petit faire partie intégrante de la vie du grand public. Les fournisseurs de périphériques et de plates-formes doivent commencer à proposer des services cloud afin de gagner des clients en 2012, au risque de se faire dépasser par des concurrents qui les auraient intégrés à leurs offres avant eux. Les marques doivent étendre leurs solutions sur plusieurs périphériques, plates-formes et services. »

Conférer de la valeur ajoutée : personnalisation de l'informatique

Les demandes de stockage revêtent plusieurs aspects, que ce soit pour les applications d'entreprise que dans le secteur grand public. Se contenter de proposer toujours plus de capacité n'est pas suffisant, compte tenu des attentes croissantes en termes de performances. Les entreprises et le grand public ont besoin de plates-formes hautement interopérables afin de pouvoir, entre autres, réaliser des opérations de virtualisation ou traiter des données volumineuses quelle que soit l'infrastructure de stockage.

L'article du TIME Magazine intitulé « The Future of Personal Computing: Cloud-Connected Screens Everywhere » (Le futur de l'informatique personnelle : le cloud connecte tous les écrans) le démontre parfaitement en affirmant que le marché informatique grand public est sur la voie de la personnalisation. Néanmoins, cette tendance n'est pas réservée au cloud personnel. La personnalisation de l'informatique est un concept qui s'est démocratisé au sein du grand public, mais également dans les entreprises, qu'elles soient de grande ou petite taille. Le cloud joue un rôle essentiel dans le futur du stockage, en ce qu'il s'inscrit dans cette démarche de personnalisation de l'informatique. Néanmoins, le cloud ne signifie pas pour autant la fin du stockage traditionnel. Au contraire, il permet aux utilisateurs d'optimiser de nombreuses solutions de stockage connectées dans un monde rempli de données.

Le marché s'oriente actuellement vers une direction qui exige de la flexibilité. Seagate investit dans le cloud à plusieurs niveaux, tant celui des périphériques de stockage que celui des systèmes et des services, afin d'assurer la cohérence finale de ses solutions. Inciter ses partenaires à étendre leurs activités dans le cloud est primordial pour le succès de Seagate.

Notes de bas de page

  1. Rapport de TechNavio « Global Hard Disk Drive Market 2011-2015 » (Le marché mondial des disques durs entre 2011 et 2015) – http://www.technavio.com/content/global-hard-disk-drive-market-2011-2015
  2. Communiqué de l'IDC de janvier 2012 – http://www.idc.com/getdoc.jsp?containerId=prUS23254812
  3. Étude de marché Seagate et rapport d'IDC « Worldwide Enterprise Storage for Public and Private Cloud 2011-2015 » (Stockage d'entreprise mondial dans le cloud privé et public entre 2011 et 2015) – http://www.idc.com/getdoc.jsp?containerId=230283
  4. Prévisions de Gartner – http://www.gartner.com/it/page.jsp?id=2060215
  5. Article du TIME Magazine « The Future of Personal Computing: Cloud-Connected Screens Everywhere » (Le futur de l'informatique personnelle : le cloud connecte tous les écrans) – http://techland.time.com/2012/08/13/the-future-of-personal-computing-cloud-connected-screens-everywhere/

Seagate® BlackArmor® NAS 220

Tag :

Produits similaires
Pulsar - page principale
Disque Seagate Pulsar SAS SSD

Cloud computing et applications de centres de traitement de données exigeantes en termes de lecture

Savvio 15K - principal
Enterprise Performance 15K HDD

Disques 2,5 pouces pour tour, rack et serveur lame Options d'autochiffrement et d'autochiffrement FIPS.

Constellation 2 principal
Enterprise Capacity 2.5 HDD

Serveurs d'entreprise, serveurs lames et systèmes de stockage JBOD/RAID. Modèles avec autochiffrement, ISE et autochiffrement FIPS.

NAS 1 baie
Business Storage 1-Bay NAS

Solution de stockage en réseau de bureau pouvant prendre en charge jusqu'à 10 postes de travail (PC ou Mac®)

DONNÉES TECHNIQUES CONNEXES
Les architectures de cloud computing et de stockage dans le cloud

Tirer parti des connaissances fondamentales de l'entreprise et du stockage de données informatiques

En savoir plus
Disques d'entreprise de choix pour les applications de cloud computing

La clé du retour sur innovation avec les technologies infonuagiques

En savoir plus
RESSOURCES CONNEXES
Seagate est le leader mondial des disques durs destinés au cloud computing et au stockage.
La demande en périphériques de stockage dans un monde connecté de données

Les écosystèmes de données dans le cloud s'appuient sur des ressources de stockage numérique

En savoir plus