X

Et bien plus encore Penser verticalement pour réduire le TCO du centre de données

Penser verticalement pour réduire le TCO du centre de données

L'explosion des données numériques s'accompagne de plusieurs défis dans le monde de l'entreprise. Avant de gérer ou d'analyser les informations, les entreprises doivent commencer par pouvoir les stocker.

Dans un article pour CFO Online, Timothy Chou, maître de conférence à l'Université de Stanford, notait que les centres de données d'entreprise voyaient leurs responsabilités augmenter depuis plusieurs années. En effet, autrefois, l'ordinateur de la société était hébergé dans une pièce, avec un accès à l'énergie suffisant pour son alimentation et son refroidissement. Aujourd'hui, la pièce de l'ordinateur central est devenue la « somme totale des ressources d'informatique, de stockage, de centre de données et de réseau », autrement dit, l'écosystème informatique de la plupart des entreprises s'est étendu bien au-delà d'une pièce unique. D'ailleurs, il a même dépassé les murs de l'entreprise elle-même. C'est pour cette raison que les professionnels chargés de l'optimisation des ressources doivent repenser leurs stratégies.

D'après Timothy Chou, l'un des problèmes majeurs, c'est que beaucoup d'organisations ont conservé des pratiques obsolètes datant de l'époque où l'informatique d'entreprise était plus simple. Il déplore que les personnes responsables de la gestion de l'infrastructure interne et les équipes chargées de la gestion des services cloud ne collaborent pas assez souvent, alors même que ces deux aspects ont des conséquences dans le coût total de l'architecture informatique de l'entreprise. Le problème est encore amplifié lorsque des équipes dispersées ne communiquent pas assez avec les autres divisions de l'entreprise.

Par exemple, « la division en charge de l'immobilier se concentre sur la recherche de lieux à bas prix, sans se soucier du coût énergétique ou de la quantité de bande passante nécessaire à votre entreprise pour accéder au centre de données, explique Timothy Chou. Elle peut également ne pas se préoccuper (ou ne pas être au courant) des problèmes de latence de performances, ou même de la sécurité de l'emplacement sélectionné. (C'est au fin fond du centre des États-Unis ? Peu importe, du moment que ce n'est pas cher.) »

TCO : Penser verticalement
Comme le souligne l'article de Timothy Chou, les entreprises cherchant à réduire leurs dépenses informatiques doivent commencer par encourager la collaboration entre les équipes techniques et travailler avec les fournisseurs de cloud afin d'identifier les principaux points à prendre en compte. D'après lui, tirer parti de différentes connaissances et technologies interconnectées est indispensable pour maîtriser le TCO de l'écosystème informatique des entreprises modernes. Par exemple, la décision d'acheter plus de capacité de stockage dans le cloud peut avoir des conséquences sur différents autres systèmes (bande passante, sécurité, disponibilité, performances générales) et cela se complique encore lorsque les ressources numériques migrent vers la nouvelle technologie. Les organisations doivent alors déterminer le degré de sensibilité des données et mettre en place des dispositifs de protection comme la sauvegarde et le chiffrement, qui auront une incidence sur les besoins en termes de capacité de stockage et de performances.

Application stratégique du stockage
Tout comme les entreprises doivent prendre en compte le TCO dans leurs déploiements technologiques, les fabricants de centres de données doivent faire de l'optimisation une priorité lorsqu'ils sélectionnent les composants matériels. Via l'application stratégique du stockage, telle qu'elle est appelée par Seagate, les entreprises peuvent optimiser les performances tout en gardant le contrôle sur les dépenses. Cette approche se base sur les technologies interconnectées pour permettre la réduction du TCO sur plusieurs points, notamment la consommation énergétique, les temps d'interruption de service, l'optimisation logicielle et la sécurité. La technologie Seagate est parfaitement positionnée pour relever le défi du TCO dans les domaines les plus importants.

Technologie Seagate® PowerChoice™
Nul n'ignore que les volumes de données augmentent, et cette augmentation a créé plusieurs défis pour les entreprises modernes. Du point de vue du responsable du centre de données, des volumes plus importants engendrent au final une consommation énergétique supérieure. La technologie PowerChoice améliore l'efficacité énergétique des disques durs, ce qui revient à réduire directement le TCO.

Technologie Seagate RAID Rebuild™
Tous les professionnels de l'informatique préfèreraient éviter les interruptions, mais pour cela, des plans de secours doivent être en place. Beaucoup de centres de données utilisent la technologie RAID pour assurer la redondance en cas de défaillance d'un disque. Le problème, c'est que les capacités augmentent à une allure que les solutions de récupération ne peuvent pas suivre. Plusieurs heures, quand ce n'est pas plusieurs jours, peuvent être nécessaires pour récupérer un ensemble RAID. Ces interruptions de service font perdre non seulement du temps, mais aussi de l'argent aux entreprises. C'est pourquoi il est important de prendre en compte les pannes de courant dans le TCO des technologies. À l'inverse, la technologie RAID Rebuild rend le processus de récupération plus rapide et préserve mieux l'intégrité des données en réduisant le risque d'une perte de données secondaire.

Seagate Instant Secure Erase
Beaucoup d'entreprises stockent des informations précieuses, qu'il s'agisse de données confidentielles concernant les employés ou d'informations relatives à la propriété intellectuelle. Lorsque les disques durs quittent le centre de données, beaucoup contiennent encore des informations. Le risque de fuites de données est accru d'autant, et donc la possibilité pour les entreprises de subir des amendes réglementaires et d'être poursuivies en justice par des clients mécontents. Seagate Instant Secure Erase (ISE) réduit considérablement le temps nécessaire à la suppression des informations stockées (moins d'une seconde suffit pour supprimer 3 To de données) pour permettre aux entreprises de mettre ou rebut ou recycler leur matériel en toute sécurité.

Disques avec autochiffrement
Les entreprises doivent également faire face à une autre vulnérabilité : le risque de vol des données au repos. Le chiffrement logiciel traditionnel peut avoir un impact négatif sur le TCO, dans le sens où il utilise des cycles du processeur, ce qui peut ralentir les performances du système dans son intégralité. Les disques avec autochiffrement, notamment les modèles certifiés FIPS 140-2, gèrent le processus de telle sorte que les données restent protégées, sans que cela n'entrave les performances.

Tag :

Produits similaires
Enterprise Performance 10K HDD
Enterprise Performance 10K HDD

Applications critiques : serveurs et baies de stockage externe. Options d'autochiffrement et d'autochiffrement FIPS.

Enterprise Capacity 3.5 HDD
Enterprise Capacity 3.5 HDD

Le disque dur Nearline de 6 To avec autochiffrement le plus rapide du monde, idéal pour le stockage des données en masse.

Pulsar - page principale
Disque Seagate Pulsar SAS SSD

Cloud computing et applications de centres de traitement de données exigeantes en termes de lecture

RESSOURCES CONNEXES
Seagate est le leader mondial des disques durs destinés au cloud computing et au stockage.
La demande en périphériques de stockage dans un monde connecté de données

Les écosystèmes de données dans le cloud s'appuient sur des ressources de stockage numérique

En savoir plus