X

Informations techniques Gestion des centres de données : tendances et défis

Seagate a interrogé des responsables de centres de données aux États-Unis et en Chine afin de découvrir les principaux problèmes auxquels ils sont confrontés.

Gestion de centres de données aux États-Unis et en Chine : tendances et défis

Jusqu'à présent, dans les secteurs du commerce et de la technologie, les décisionnaires qui investissaient dans une nouvelle solution étaient surtout attentifs à des facteurs tels que les performances et la disponibilité. Cependant, avec l'augmentation du volume de données collectées par les entreprises, ils doivent désormais prendre davantage de facteurs en compte. Seagate a interrogé des responsables de centres de données aux États-Unis et en Chine afin de découvrir les principaux problèmes auxquels ils sont confrontés.

Au cours de cette enquête, Seagate a interrogé 651 responsables de centres de données préalablement sélectionnés selon différents critères. Les personnes interrogées devaient avoir des responsabilités de gestion informatique et travailler dans le centre de données de leur organisation (avec au moins 50 serveurs ou 100 To de stockage). Elles devaient également avoir certaines responsabilités concernant les équipements de stockage. Voici un résumé des principaux résultats de l'enquête :

  • Une augmentation des budgets est prévue, mais pas aussi rapide que la demande de capacité.
  • La sécurité est une priorité absolue et un défi pour les deux régions.
  • L'achat et le remplacement des disques sont les stratégies les plus courantes pour faire face à l'augmentation du volume de données.
  • Le caractère chronophage des activités de gestion des disques est la principale difficulté liée au stockage.

Dans ce rapport, nous étudierons les principales difficultés que rencontrent les responsables de centres de données et le rôle du stockage dans les défis généralement associés à la gestion d'une telle installation. À cette fin, nous devons tout d'abord comprendre les tendances générales du secteur en matière de budget et de développement du centre de données.

Centres de données et augmentation des volumes

Alors que de nombreuses entreprises comptent de plus en plus sur leur service informatique pour innover et améliorer la rentabilité, il est tout à fait logique de se pencher sur la problématique du budget des installations. La bonne nouvelle est que la plupart des centres de données devraient disposer d'un budget accru l'année prochaine. La mauvaise est que la demande en capacité de stockage devrait augmenter environ deux fois plus vite. Voici le détail des mesures que les personnes interrogées pensent mettre en œuvre pour répondre à l'augmentation du volume de données.[voir le tableau Stratégies face à l'augmentation du volume de données ci-dessous]

data-growth-strategies-578x388

Dans les deux régions, les deux stratégies les plus couramment citées par les responsables de centres de données impliquent des investissements avec en première place l'achat de matériel neuf, et en deuxième place le remplacement et la mise à niveau des solutions existantes. Seuls 30 % des responsables interrogés prévoient d'embaucher du personnel pour gérer ces actifs, ce qui suggère qu'ils comptent sur le matériel et les logiciels pour réduire la charge de gestion. Cela se reflète également dans les problématiques de stockage les plus courantes, qui sont généralement liées aux activités de gestion des disques.

En Chine, les responsables interrogés sont plus nombreux à avoir prévu de nouveaux investissements, mais cela s'explique en partie par les écarts d'augmentation de budget. Si la croissance des volumes est similaire dans les deux régions, 75 % des responsables chinois s'attendent à une augmentation de budget, contre 54 % aux États-Unis. Cet écart pourrait également expliquer certaines des différences clés constatées entre les deux régions concernant les préoccupations des responsables de centres de données.

Exploitants de centres de données : principales préoccupations et priorités absolues

La gestion d'un centre de données moderne présente d'innombrables défis et les responsables ressentent cette pression en raison de divers facteurs. Malgré quelques différences régionales dans ce domaine, un facteur prévaut dans les deux pays : pour 31 % des personnes interrogées, la sécurité arrive en tête de liste des trois principaux défis que les centres de données auront à relever en 2013. {voir le tableau Top 10 des défis ci-dessous}

challenges-top-10-501x388.jpg

Il est intéressant de noter que, pour les Américains interrogés, la sécurité des données arrive en troisième place des défis, après les performances système et les problèmes de personnel, bien que l'amélioration de la sécurité soit leur priorité absolue.

La gestion du matériel fait également partie des principales difficultés des entreprises, mais pour différentes raisons selon la région concernée. Par exemple, les responsables américains interrogés citent plus souvent les problèmes de personnel, tandis que les exploitants de centres de données chinois déplorent la complexité de l'infrastructure. Cette différence peut être attribuée à une augmentation moins fréquente des budgets en Chine. Cependant, ces deux problèmes dénotent une plus forte demande d'optimisation des activités de gestion. En définitive, la capacité à détecter et prévoir les problèmes repose sur un nombre limité d'employés, alors que la complexité même du système peut empêcher une équipe étoffée de travailler efficacement.

Après les défis, Seagate a demandé aux responsables participant de citer les trois priorités absolues de leur centre de données en 2013. La grande majorité des réponses fournies étaient liées à la sécurité et présentaient certaines similitudes. Toutefois, cette question a aussi révélé de nouvelles difficultés et des différences régionales significatives. Par exemple, les exploitants de centres de données attachent plus d'importance à la réduction des coûts aux États-Unis (28 %) qu'en Chine (19 %).

Les responsables de centres de données en Chine ont deux autres priorités : gagner en flexibilité et regrouper les activités. Cette réaction est probablement liée à la complexité de l'infrastructure qui rend difficile l'intégration de nouvelles technologies, dans un écosystème informatique où les composants amovibles sont si nombreux. De même, le souhait de regrouper les activités suggère que l'amélioration de l'efficacité est considérée comme essentielle dans la gestion du volume croissant de données.

Il est également important de noter que ces problèmes ne sont pas totalement distincts. D'une part les Américains devront probablement s'accommoder de budgets restreints, d'autre part les activités de regroupement de centres de données en Chine permettront certainement de réduire les coûts, en termes de matériel ou d'heures consacrées à la gestion des appareils. En d'autres termes, si les motivations diffèrent, les réponses apportées aux principaux défis de gestion du centre de données sont susceptibles de produire des résultats comparables.

Sécurité des données : présentation détaillée

La protection des informations stockées dans les centres de données prend de l'importance à chaque fois qu'une violation de grande envergure est révélée dans la presse. Sachant que la sécurité fait partie des priorités absolues dans les deux régions, il pourrait s'avérer utile d'examiner ce problème de plus près.

La sécurité prend une place de plus en plus importante dans les agendas des cadres dirigeants et cela est essentiellement dû à trois facteurs : la sécurité mobile, le Big Data et les attaques ciblées avancées.

Bien que ces points ne soient pas tous liés au stockage, la mention du Big Data corrobore l'idée que l'accroissement des volumes et la complexité du système contribuent à rendre la gestion de la sécurité du centre de données plus stressante. De plus, l'émergence d'attaques ciblées requiert une meilleure protection, que cela soit pour des données en transfert, stockées sur des disques actifs ou sur des appareils retirés du système.

L'étude sur la sécurité stratégique réalisée en 2013 par InformationWeek a révélé un autre aspect du problème, qui accentue sa complexité. Même si le secteur informatique est très attentif aux attaques externes, les entreprises craignent tout autant les agents internes malveillants. Lorsque nous leur avons demandé quel était, selon elles, le plus grand risque lié à la sécurité, 53 % des personnes interrogées ont mentionné les cybercriminels et 51 % les utilisateurs disposant d'un droit d'accès.

Heureusement, selon l'étude sur la sécurité informatique réalisée en 2013 par le Ponemon Institute, les directeurs informatiques sont bien conscients de la nécessité d'adopter des systèmes de sécurité plus complets {voir le tableau Technologies pour se protéger des risques liés à la sécurité ci-dessous}. Le chiffrement des données au repos arrive en troisième position dans la liste des technologies essentielles à la prévention des risques, après la surveillance et les systèmes de gestion d'accès. Sachant que plus de 50 % des participants à notre enquête ont souligné l'importance de nombreuses solutions, il semble les entreprises reconnaissent la nécessité d'aborder ce problème avec une stratégie diversifiée.

important-technologies-for-combatting-security-risk-475x430.jpg

Le fait d'utiliser plusieurs solutions peut toutefois engendrer des difficultés de gestion supplémentaires. Par exemple, le chiffrement des données au repos peut être un processus chronophage et laborieux, notamment dans les entreprises qui n'ont pas défini de stratégie de gestion des informations.

La question du stockage

La croissance rapide du volume de données, et la demande en capacité qui l'accompagne, placent le stockage au cœur du problème dans de nombreux centres de données. À l'heure où les entreprises collectent et génèrent de grands volumes d'informations, il est important de bien cerner la question du stockage pour pouvoir apporter des améliorations significatives aux activités de gestion du centre de données {voir plus haut le tableau Stratégies face à l'augmentation du volume de données}.

Pour 30 % des personnes interrogées, la principale stratégie permettant de faire face à la croissance du volume de données consiste à acheter de nouvelles solutions de stockage. Vient ensuite le remplacement du matériel, pour 55 % d'entre elles, suggérant que la plupart des centres de données disposent d'un écosystème de stockage dynamique dans lequel les disques sont remplacés par du matériel neuf. Malgré l'évolution rapide habituellement associée aux environnements de stockage, les participants à l'enquête sont moins nombreux (30 %) à prévoir d'embaucher du personnel.

Cela signifie que les exploitants de centres de données au niveau mondial devront probablement appliquer le principe du « faire plus avec moins », qui prévaut dans les entreprises où les ressources sont limitées. Vu les autres problèmes auxquels les centres de données doivent faire face, notamment en termes d'embauche aux États-Unis, les responsables auraient intérêt à changer de pratiques de gestion du stockage. Par ailleurs, les fournisseurs vont devoir leur proposer des solutions permettant d'optimiser les activités de gestion des disques. Par exemple, le principal problème des vieux disques est qu'ils deviennent parfois moins performants et tombent plus facilement en panne. Cependant, retirer un disque trop tôt du circuit peut augmenter son coût total de possession. Ainsi, il peut être intéressant d'utiliser un logiciel d'analyse des performances pour s'assurer que les disques fonctionnent de manière optimale et de s'appuyer sur des analyses prédictives pour identifier les pannes potentielles avant qu'elles n'interrompent l'activité.

Conclusions et recommandations

Comme l'indique notre enquête, les centres de données ont plusieurs défis à relever, qui ont tous un impact sur le coût total de possession et sur la difficulté de gestion du matériel. Le volume d'informations générées par les entreprises va continuer de croître, et sa gestion requiert une stratégie complète permettant d'effectuer des achats judicieux et de tirer le meilleur parti de ces investissements.

Il est important d'envisager le coût total de possession d'un point de vue opérationnel et technologique. La gestion du matériel de stockage est une question essentielle pour les exploitants de centres de données, mais les entreprises auraient aussi intérêt à optimiser l'exécution de cette tâche. Pour vous donner une idée, Payscale.com évalue à 26,11 dollars le salaire horaire médian d'un technicien de centre de données, et voici les cinq activités de gestion du stockage les plus chronophages révélées par l'enquête de Seagate :

  • Surveillance et analyse des appareils (2,09 heures)
  • Dépannage de disques (1,46 heure)
  • Amélioration du processus de gestion des disques (1,25 heure)
  • Recherche de nouvelles solutions (1,24 heure)
  • Formation des nouveaux employés aux procédures (1,22 heure)

** Moyenne des heures consacrées par un employé affecté à la gestion des disques (par semaine)

Trois activités sont directement liées aux tâches de gestion quotidiennes, ce qui signifie que les entreprises bénéficieraient d'une réduction immédiate du coût total de possession en améliorant leur efficacité opérationnelle. Par exemple, une réduction de seulement 20 % du temps consacré à la surveillance et à l'analyse des disques permettraient d'économiser 44 dollars par mois et par employé affecté à la gestion des disques. L'application de cette mesure à d'autres activités clés générerait encore davantage d'économies, et l'amélioration de certains processus serait bénéfique à l'ensemble de l'entreprise.

Le matériel lui-même peut également avoir une incidence sur l'efficacité opérationnelle. Par conséquent, il est important de mesurer l'impact des investissements informatiques. La sécurité des données constitue un bon exemple. Une technologie facilitant le chiffrement des données stockées permettrait d'accélérer le processus, tout en limitant le risque d'avoir à subir une violation onéreuse. Des solutions telles que les disques avec autochiffrement (SED) sont particulièrement adaptées aux environnements très dynamiques des centres de données actuels. Lorsque des disques sortent du centre de données sans protection, les informations de l'entreprise sont exposées à un grand risque de vol, car il est possible de les récupérer même si elles ont été effacées au préalable. La technologie SED garantit que les données stockées restent illisibles, au cas où une entité non autorisée entrerait en possession du matériel.

Il est important de considérer la gestion des disques actifs et le retrait du matériel sous plusieurs angles. Si le chiffrement et une stratégie courante, l'effacement est une pratique fréquente des exploitants de centres de données. Seagate a découvert que, dans un centre de données moyen, 3 % des disques sont effacés chaque semaine. Sachant que l'effacement peut avoir différentes fins, réutilisation des disques ou retrait sécurisé d'anciens matériels, une meilleure efficacité dans ce domaine pourrait réduire significativement le coût total de possession. Par exemple, sur la base du salaire médian, les entreprises pourraient économiser 31 dollars par disque et par employé chaque semaine en utilisant des solutions telles que Seagate Instant Secure Erase.

Les écosystèmes des centres de données deviennent de plus en plus dynamiques à mesure que de nouveaux défis viennent s'ajouter aux problèmes traditionnels. Seagate encourage les responsables de centres de données à envisager ces défis en termes de processus informatique et de technologie, afin que les solutions mises en œuvre s'intègrent dans une stratégie cohérente permettant de faire face à l'accroissement du volume de données et à la complexité accrue des systèmes.

« Download Infographic: The Complexity + Costs of Running a Cloud Data Center »

Tag :

Produits similaires
Enterprise Capacity 3.5 HDD
Enterprise Capacity 3.5 HDD

Le disque dur Nearline de 6 To avec autochiffrement le plus rapide du monde, idéal pour le stockage des données en masse.

Terascale HDD - dynamique
Seagate Terascale HDD

Stockage dans le cloud à faible consommation d'énergie, NAS et DAS avec Instant Secure Erase (ISE).

constellation cs r3qtr
Enterprise Value HDD

Stockage dans le cloud à faible consommation d'énergie, NAS et DAS avec Instant Secure Erase (ISE).

DONNÉES TECHNIQUES CONNEXES
Le stockage unifié : un atout essentiel pour la recherche et l'analyse des documents dans le cloud

Stockez, récupérez et recherchez des millions de documents en toute simplicité.

En savoir plus